Pourquoi le nouveau projet de chambre du Parlement a été abandonné – Hausa
Home News Pourquoi le nouveau projet de chambre du Parlement a été abandonné
Pourquoi le nouveau projet de chambre du Parlement a été abandonné
0

Pourquoi le nouveau projet de chambre du Parlement a été abandonné

0
0

Le Conseil des services parlementaires a déclaré que sa décision de retirer de son programme actuel le développement d’un nouveau bloc de chambres avait été provoquée par son examen des représentations de Ghanéens bien intentionnés.

La décision de suspendre le projet de nouvelle et plus grande chambre prévu, selon une déclaration publiée par l’unité des affaires publiques du Parlement, a été prise lors d’une réunion tenue le lundi 8 juillet pour examiner la question brûlante.

Après avoir examiné les observations qui lui ont été faites par des Ghanéens bien intentionnés, le Comité a donc retiré le développement du nouveau bloc de chambres de son ordre du jour actuel.

Le développement de l’enclave parlementaire et d’un nouveau bloc de chambre et de bureaux demeurera toutefois une partie essentielle et intégrante des projets futurs de la législature, dans le but de fournir un parlement fort, responsable, transparent et réactif au service du Parlement. , la déclaration signée par Kate Addo, Ag. Directeur des affaires publiques a déclaré.

La question est d’actualité depuis qu’il est apparu la semaine dernière que la Chambre envisageait de créer une nouvelle chambre plus grande pour accueillir toutes les personnes qui doivent comparaître devant le Parlement. Le public a été divisé sur la pertinence ou non du projet.

hausa Africa serves as a home to over 1.216 billion people, yet it's difficult for these 53 countries to communicate with each other due to 1250–3000 numerous languages present per country. Business and organisation face this same challenge as they look to expand to Africa. However, the Hausa language serves as a language for communication across West Africa which spans among other countries with over 170 million speakers.

LEAVE YOUR COMMENT

Your email address will not be published. Required fields are marked *